Journal d’une fille sans avenir,mais pas desespérée

Bienvenue sur mon blog

 

Le sexe dans tous ses états… 2 mai, 2010

Classé dans : Le sexe — da costa sandra @ 12:36

Quel sujet plus passionnant et inépuisable que le sexe !!! En plus c’est un sujet que tout le monde connaît et aime (mis à part les nonnes et autres puceaux).Mais le connaît on vraiment ? Comment savoir si le sexe est le même pour tous ?

La solution la plus simple serait de coucher avec le plus de personne possible, mais ne nous sommes pas des animaux tout de même !!!(Quoi que…).

Nous connaissons tous la théorie, il y a d’abord le flirt puis les préliminaires et enfin l’acte en lui-même. Et pourtant ne vous est il jamais arrivé de vous dire pendant ou après le sexe « tiens c’était étrange !! »ou « je m’attendais pas à ça ».

Si il y a une seule théorie, comment se fait il qu’il y a différentes façons de le pratiquer ?

Pour commencer, passons en revue les différentes formes de sexe connues.

-Il y a le sexe « classique », ni trop ni pas assez, avec celui là pas de surprise, c’est une valeur sûre. Les pratiquants principaux sont généralement des couples de longues dates.

-On trouvera ensuite le sexe « expressif », sur le même base que le précédent mais avec des bruits en plus, allant du « hum » discret au « Oui » explosif. Ce dernier se rencontrera chez des partenaires avec une certaine expérience et qui n’ont pas de voisins.

-Il y a maintenant le sexe dit « libéré », il va se pratiquer partout n’importe quand et n’importe comment (là ça devient intéressant). On va explorer l’autre, le découvrir à force de caresses et tenter des choses plus ou moins catholique. Les sens sont en éveil et le jeu est primordial pour réussir le sexe « libre ». Les partenaires seront des gens assumant totalement leurs sexualités et leurs corps et d’une certaine curiosité il faut l’avouer.

-Et pour finir il y a le sexe « hard » celui qui va reproduire les films X si prisés par nos jeunes ados. Ce sexe là n’a pas de limites, il est bestiale, les jeux vont à l’extrême, et peut même se pratiquer à plusieurs, si si, c’est une activité de groupe. A quand les colonies de vacances sexe « hard ».

Et bien nous n’avons que l’embarras du choix. Pourtant la petite romantique au fond de moi est chagrinée. Ou est passé l’amour, le sexe à deux ? Dans notre société hyper active et codifiée peut on se permettre encore de rêver à une idylle amoureuse où le sexe serrait juste un moment intime à partager à deux ?

Prenons des exemples autour de nous.

Les jeunes femmes de ma génération entre 20 et 30 ans (je vais pas dire mon âge faut pas rêver) ont pour la plupart plus de « coup d’un soir » que de vraies relations. La recherche de la carrière, les sorties entres amies ne laissent pas beaucoup de temps pour construire une vie de couple, elles seront donc plus adepte du sexe « libre » voir « hard » (celles qui se reconnaissent lèvent la main).On voit une croissance exponentielle des divorces et autres séparations dans la générations des 30-40 ans, et donc là on va avoir même un libertinage insolent, là ça serait plutôt du style « ok t’est libre on y va ! »-« mais c’est une femme ?! » « Et alors ? ».Quant à nos jeunes ados ils vont passer par deux extrêmes, le sexe comme dans les films jusqu’à l’amour fou des premiers émois.

Ou est le vrai « faire l’amour » dans tout ça ? Quel type de sexe doit on choisir ? Et est ce que le choix de ce dernier va influencer notre futur ou non relation ?

Et bien je vais vous dire une chose, forte de mon expérience (et dieu sait que la liste est longue), je peux conclure sur une chose, peut importe la façon dont vous vous envoyez en l’air l’important c’est de prendre son pied…à deux.

F.S.A.M.Q.A.L.S (Femme Sans Avenir Mais Qui Aime Le Sexe).

 

 

Les tribulations d’un vagin. 12 janvier, 2010

Classé dans : Le sexe — da costa sandra @ 12:50

Chers lecteurs avaient vous déjà remarquer cette grande différence entres les femmes et les hommes?Bien sûr me dirait vous « ils ne sont pas fait pareil »même une enfants de 6 ans le sait.Mais non, je ne parle pas de quelque chose de si évident.Allez chercher un peu…

Bon je vous aide, avec vous remarqué Mesdames que chez les individus mal, leurs « parties intimes » à, pour ainsi dire, une personnalité propre.Il arrive très souvent que ce dernier ai même était baptisé.Nous trouverons dans les noms les plus répandus « Pau Paul », « Michel », « Arthur » et parfois « Pierre-Henry « ,avez vous remarqué Mesdames la petite touche bourgeoise de ces choix?Surprenant.

Quoi qu’il en soit, cette organe est beaucoup plus qu’un simple outils pour les hommes, il est un allié, un copain de jeu, un confident pour les plus extraverties, en breff , c’est un bon compagnon de route.On dit d’ailleurs très souvent »Un homme, ça réfléchie avec ses couilles »

Observons maintenant la réciproque chez la femme…..humm…rien.En effet notre vagin n’est en aucun cas affublé d’une personnalité.Il est pourtant bien là,mais nous ne ressentons pas le besoin de lui parler.

Bien ,maintenant que nous avons fait le point sur la situation présente, imaginons un scénario.Partons du principe que la phrase « un homme, ça réfléchie avec ses couilles » s’applique également à la gentes féminine…Intéressant n’est ce pas?

Pour cette première scène nous aurons donc « Pau Paul »et son porteur, et « Ernestine »et sa porteuse.

-Ernestine se promène ,dans la rue ,la journée est belle, elle flâne devant les vitrines.Au même moment, Pau Paul, sort du travail.Il empreinte la rue St Louis, quand il remarque au loin quelque chose.C’est Ernestine.Il intime l’ordre à son porteur de s’approcher de sa cible,celui ci réagit au quart de tours, et d’un pas décidé s’avance vers la porteuse.Cette dernière n’a rien remarquée car Ernestine n’est pas une fille facile et préfère jouait l’indifférence.Pau Paul demande à son porteur d’entamer une conversation de type « standard de drague »,tandis qu’ Ernestine commande à sa porteuse de jouait la fille type »sympa,mais pas facile ».

Imaginez la scène vu de l’extérieur, un homme et une femme qui discute,de choses complètement inutiles, sur un ton de drague débordant de niaiseries,tandis que leurs organes respectifs tentent désespérément de ce rapprocher,envoyant des messages olfactifs et hormonales à qui de droit….Pour continuer autour d’un verre ou d’un dîner,et atteindre le but de tout organe bien portant, la rencontre tactile avec son homologue.

Ce but atteind Pau Paul et Ernestine,retournerrons à leurs vies ajouttant cette épisode à leurs nombres de conquettes…..FIN.

Bizarre non?..Vous trouvez vraiment que c’est différent de la réalitée?Ouais,c’est bien ce qui me semblé,..c’est PAREIL.

Les relations hommes-femmes ne sont pas régit par les sentiments,comme tout ces psychologues venant de Mars ou de Venus tentent de nous faire croire.Mais c’est le Sexe(oui oui avec un grand S) qui dirige tout ça,et pourquoi?parce que nous sommes des primates et que nos instincts sont dominants.

Alors mes chers amis, la prochainne fois que vous penserrait « pfffou c’est compliqué l’amour »dites vous aussitôt  » mais non c’est pas compliqué en fait, une petite partie de jambe en l’air et le tour est joué ».

F.S.A.M.Q.A.L.S (Femme Sans Avenir Mais Qui Aime Le Sexe)

 

 

 
 

Plurielle |
Bulles de vie |
Les moments parfaits |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | andrelimoges
| Mes amours, mes trésors, vo...
| naturolife