Journal d’une fille sans avenir,mais pas desespérée

Bienvenue sur mon blog

 

Le pourquoi du comment.. 12 mars, 2010

Classé dans : la vie — da costa sandra @ 20:33

Mes chers lecteurs,nous allons aborder dans cet article le sujet le plus passionnant de notre temps:les relations hommes femmes.Et plus particulièrement les petites différences entres le hommes et les femmes.

Vous savez ces petits trucs qui nous font rire et qui parfois nous énerves aussi.Commençons par dresser une liste non exhaustive:

-Les femmes ont toujours froid la nuit , alors que les hommes sont de vrai radiateurs.

-Les femmes vont toujours aux toilettes à plusieurs( mais que font elles??).

-La passion des hommes pour le sport (surtout à la télé).

-Les frénésies hystériques des femmes pour le shopping,et la révulsion des hommes pour celui ci.

-Les femmes sont toujours attendries et gâteuses devant les bébés ou un chaton.

-La femme traite son mari comme un bébé est devient donc gâteuse et attendrie.

-Les hommes fuient devant la phrase « il faut qu’on parle »,alors que les femmes elles…et bien elles la prononce.

-Les femmes détestent faire la vaisselle alors ce sont les hommes qui la font (« j’ai fait à manger alors tu fais la vaisselle »une de nos plus belle trouvaille bravo les filles!!).

Enfin bref j’en passe des vertes et des pas mûres.Bien entendu tout ces petits différents sont inexplicables, il y a bien un ou deux scientifique qui va nous sortir des raisons biologiques à tout ça,mais ne les écoutez pas.

La vérité mes chers lecteurs (vous savez que je ne vous mentirais jamais!!)c’est que ,oui nous sommes bel et bien différents,mais au lieu de voir tout ça de ce point de vue,tournons un peu la situation dans un sens un peu plus positif.

-Les femmes ont froid et les hommes ont chaud,mais quand ils sont ensembles ils sont à la bonne température.

-Les femmes vont au toilettes à plusieurs et elles parlent de vous messieurs.(« je suis bien là?cette robe me vas bien?je vais lui plaire?tu as vu comment il me regarde!! »)et oui c’est pour ça ,tout est fait dans l’envie de vous plaire,et vous devriez même en prendre de la graine.

-Les hommes aiment le sport c’est vrai mais les femmes aiment le shoping alors pendant votre sport ou vos match pétez nous votre carte bleu.

-les femmes sont attendrie par les bébés(c’est naturel ont les faits c’est l’instinct on y peut rien) mais si vous voulez que vos femmes arrêtent de vous materner cessez de vous comporter comme des bébés.Et en plus vous adorez ça!!(ohh ta pris froid t’en fait pas je m’occupe de tout).

-Messieurs il est vrai que vous n’aimer pas les longs discours sur la relation,la vie..enfin bref tout ce qui commence par « il faut qu’on parle mais en même temps,il faut bien le faire un jour ou l’autre(on va pas passer notre vie à jouer au Pictionary pour deviner l’état d’esprit de l’autre).Alors cette capacité qu’on les femmes à répéter « il faut qu’on parle » compense le fait que vous les hommes ne le faites jamais.

-Et pour la vaisselle messieurs là,il faut si faire,ça s’appelle la répartition des taches ou l’égalité des sexes.

Alors vous voyez finalement toutes ces petites différences ne font en fait que nous rapprocher et nous aides à vivre les uns avec les autres.Dès à présent chers lecteurs,regarder le monde qui vous entoure avec ce point de vue,tout n’est que plus simple et beau,et votre mari/copain/conjoint vous apparaîtra sous un jour nouveau.

F.S.A.M.Q.Y.C.T (Femme Sans Avenir Mais Qui Y Croit Toujours)

 

 

La fidélité et ses petits contretemps 23 février, 2010

Classé dans : la vie — da costa sandra @ 18:02

La fidélité est un drôle de concept,en effet cher lecteur,c’est quelque chose que l’on veut tous,mais surtout de notre moitié,pour nous on est un peu plus flexible.

Commençons par définir la fidélité. »A l’origine de toute forme de fidélité se trouve un engagement, on ne peut en toute rigueur dire d’une personne qu’elle est fidèle, ou infidèle, que si elle s’est au préalable engagée à respecter une promesse ou une certaine constance. »

Ouais…hum..c’est pas très clair tout ça.Ce qui est intéressant c’est de retracer l’histoire de la fidélité à travers le temps.En effet,même si aujourd’hui,on prend cette notion pour acquise,il fût dans d’autres temps, une notion bien plus aléatoire.Voyez plutôt:Jusqu’au XIe siècle : un homme avait le droit d’exécuter une femme infidèle sans être poursuivi légalement. Du XVIIe au XVIIIe siècle apparaît le libertinage et on oscille entre nouvelle moralité et plaisir illimité.En 1810, le Code Pénal qualifie l’adultère de la femme de délit avec une peine de prison allant de deux mois à trois ans. Le mari n’écope que d’une simple amende et à condition qu’il amène sa maîtresse au foyer conjugal (Ça c’est quand même un peu exagéré!) En 1968 le fameux mois de mai affiche la fin des interdits et prône une liberté sexuelle. (Enfin!!!!).

Finalement,c’est un peu comme la mode ça va et ça vient.Alors pourquoi aujourd’hui,à l’heure des temps modernes,où les hommes vont de plus en plus loin dans l’espace,et où on prône haut et fort l’égalité des sexes et l’émancipation,pourquoi fait on tout un drame d’une « petite infidélité »???

Et bien la réponse est toute simple,car nous sommes des hypocrite.Si si,et s’il vous plaît,ne faites pas les innocents.Car tout comme moi vous pensez que la fidélité est une perte de temps,le tout c’est d’être discret voilà tout.En bonne observatrice du monde (car toujours inactive),je vais vous révéler quelques petites choses à faire en cas d’infidélité.

Tout d’abord,il faut arrêter d’avoir des remords,ça c’est une grande idiotie,vous êtes jeunes,en pleine forme,libre de tout,alors allez y profitez tant qu’il est encore temps.Bien, avant tout,et c’est une règle d’Or.Ne jamais au grand jamais avouer.C’est la pire chose à faire,ça fait du mal à tout le monde et en plus vous allez perdre la relation que vous avez mis si longtemps à construire.

Il est bien évident qu’il faut user de discrétion et de tracte,éviter de faire ça devant des amis communs,ou dans des lieux familiers,penser plutôt à une relation avec un ami de passage en France pour quelques mois,ou lors d’un voyage ou week end sans votre moitié.Si toute fois votre acte adultère est un peu plus qu’une partie de jambe en l’air d’un soir,dans ce cas ,il faudra sortir le grand jeu,des rendez vous professionnels,des alibis(il y a de très bon sites internet qui vous fournissent ce genre de services),une surveillance de vos mails et messages (toujours tout effacer après lecture).sachez toute fois que ce genre d’aventure est éreintante,il faut une bonne santé et surtout beaucoup d’endurance.

je vous entend d’ici, »mais si on est en couple pourquoi prendre le risque de tout perdre pour une petite histoire,et puis on est censé être comblé »Oui c’est ça on est censé sauf que au bout d’un certain temps ce n’est plus vraiment le cas, alors ce genre d’histoire nous fait du bien et on n’est, par la suite, que plus amoureux.De plus,vous me croirai ou non,une étude scientifique à prouver par A+B que l’infidélité serrai un trait de caractère plus ou moins présent chez les individus selon le nombre de copie de l’allèle 334(alors vous voyez on y peut rien c’est dans nos gènes).

Alors chers lecteurs,au vue de tout ceci je n’ai qu’une chose à vous dire.Oubliez les moeurs,et la pression social,il est important pour tout le monde de rencontrer,d’échanger,de découvrir et de partager.Faites ce qu’il vous plaît,finalement la fidélité est une mode,ça passera…

F.S.A.M.Q.P.D.L.V (Femme Sans Activité Mais Qui Profite De La Vie)

 

 

héritage émotionnel 11 janvier, 2010

Classé dans : la vie — da costa sandra @ 16:10

Notre famille nous transmet toujours des choses,le plus souvent par la voie des gènes, on a le droit a des yeux bleu,vert,marron,des boucles,ou une jambe plus courtes que l’autre ou un nez un peu de travers pour les plus chanceux,mais la plus part du temps c’est une hyperglycémie ou une tendance à l’obésité.

Les médecins ne cessent de ce perdre en articles qui traitent de l’héritage génétique, et très souvent c’est la meilleur excuse pour expliquer un problème de santé « ah alors ça c’est sûrement un héritage génétique,il y a sûrement un membre de votre famille qui est atteint ».Ça explique tout.

Mais pourquoi ne parle on pas des autres héritages..Il y a plein de dictons à ce sujet pourtant « Elle a mauvais caractère, elle tiens ça de sa mère », ou « un caractère de cochon, c’est de famille ».Vous remarquerez que c’est rarement positif d’ailleurs.D’ou viennent tout ces dictons que vous avez sûrement du entendre toute votre vie?est ce possible qu’au travers des générations les caractères et personnalités se transmettent?

Il est intéressant d’observer une famille, la plus part du temps les enfants reflètes la personnalité des parents qui eux même étaient le reflet  de leurs propres géniteurs.Pourtant qui ne sais pas dit un jour(pendant cette période horrible et perturbante qu’est l’adolescence), »je ne veux surtout pas ressembler à mes parents ».Alors on s’efforce d’être différents, jusqu’au jour ,où lors d’une réunion de famille, une tante adorée vous dit « c’est fou ce que tu ressemble à ta grand-mère,exactement le même caractère ».Ne peut on sortir de ce cercle vicieux?

Une famille de musicien ne peut elle donner que des musiciens, et de même pour les sportifs?

Vous me dirait bien sur que c’est une question d’éducation, et j’y est déjà pensé(et oui je réfléchit avant d’écrire).Mais pourtant il y a des choses moins évidente qu’un goût prononcer pour les arts ou les sports.Comment les idéaux,les principes,les rêves se transmettent ils?Les parents inculques les trucs de bases à leurs enfants(ne pas voler,ne pas mentir,etc…)Mais pour le reste?

J’établie une hypothèse la dessus, mais au quotidien les gens agissent guidés par leurs principes et leurs idées,les enfants perçoivent sans comprendre ces attitudes et sans vraiment le vouloir perdure le trait de caractère si propre à cette famille.En fait ce sont de tout petit rien qui un jour on finit par vous modeler sans le vouloir.Voilà ce qu’on pourrait appeler l’héritage émotionnel.Regarder votre propre famille et chercher le point commun de toutes ces personnes si différentes qui la compose. Ça peut être un optimisme sans faille, ou l’humour, ou de la force de caractère.

Nous fessons tous partit d’une famille avec ces avantages et ces défauts. les gènes nous transmettent peu être nos beaux yeux vert et nos rondeurs, mais nos ancêtres eux nous donnent tous ce qui nous compose et sans quoi nous ne serrions pas tel que nous sommes, sans eux personnes ne nous aurais jamais dit « elle a le coeur sur la main » ou « On peut toujours compter sur lui »ou encore « Que ferais je sans toi ».

Cette heritage reste le plus important, et si toutefois vous n’êtes pas satisfait, ne croyait pas que vous pourrait y echapper car comme on dit « chasser le naturel, et il revient au galop ».

F.S.A.M.Q.A.U.F(Femme Sans Avenir, Mais Qui A Une Famille)

 

 

qui suis je?

Classé dans : la vie — da costa sandra @ 12:10

C’est la une question que tout le monde se pose au moins une fois dans sa vie?et pourtant elle est inutile.

Le définition la plus simple pourrait être: Je suis un homo sapiens de sexe féminin,1m65 et X kg(je vais pas le dire faut pas rêver!),brune,et peau claire, de 24 ans et qui a toutes ses dents(-4 dents de sagesse).

Mais pourtant, toutes ces informations ne répondent pas à LA question, qui je suis?

La vrai réponse serrait de savoir quel est sa place dans le monde,dans la micro-communauté où l’on vit et que fait on de concret pour que l’on ce souvienne de nous.

Je me suis dit une fois, ce qui nous définit, ce sont nos actes.Le travail que l’on fait,les actions que l’on entreprend,même les voleurs ou les hors la lois peuvent ce définir au travers de leurs méfaits.Mais une personne comme moi, qui ne fait rien,comment ce définir?Si je ne fait rien est ce que ça veut dire que je ne suis rien?

Il est très difficile de ne rien faire,le regard des gens et leurs sourires désapprobateurs quand vous annoncer cette vérité honteuse » je ne fait rien ».Vous essayé de minimiser l’impacte par des formules bien rodées, »pour le moment…. », « je suis sur un projet… », ou alors vous renvoyé la faute, »les choses ont fait que… »,  » quelques imprévus… » et celle que je préfère « c’est la crise… ».Mais la vérité c’est que l’on ne fait rien.Bien entendu on aimerais que les choses changent, mais c’est pas si facile.c’est comme quand on jouait à la corde à sauter, ce moment ou l’on doit bien calculer pour ce lancer dans la corde et faire le premier pas et sauter, c’est pas simple.

Et bien chers lecteurs, c’est un mensonge..On peut ce définir autrement.C’est vrai, je vous l’accorde, je ne fait rien de concret (et ce n’est pas par choix,mais c’est une autre histoire),et pourtant j’existe,je respire, j’interagis avec le monde,je consomme(et oui on y échappe pas).Alors je dirais que la première définition serrait la bonne.Je suis vivante, pleine de principe et d’idéaux.Mes journées sont pleines de vide mais pourtant elles défilent.Alors je le crie haut et fort, je ne fait rien, mais je suis LA.

La vrai question n’est donc pas qui suis je?La réponse est facile(voir définition en haut),mais plutôt qu’est ce que je veux faire?Ca c’est une vrai question. Elle est bien plus compliquée que le première, parce qu’elle ne concerne que nous.Et surtout elle débouche sur plein d’autres questions. »Comment je vais le faire?quand?où?avec qui? »etc…la liste est longue.Mes chers amis, si tout comme moi vous êtes arriver à dépasser « qui suis je? » pour arriver à « Que vais je faire? », c’est que vous êtes arriver à un niveau de conscience supérieur et que vous êtes sur le bonne voie pour tout changer dans votre vie…Ou alors, tout comme moi, c’est que vous avez beaucoup de temps pour penser parce que vous ne faites rien.

Mais s’il vous plaît, ne désespéré pas.ce n’est pas si grave au fond. En vérité on peut être définit, car on fait partit d’une communauté nous aussi:les inactifs.Alors vous voyez, on est pas seul…

F.I.M.P.D(Femme Inactive, Mais Pas Desespérée).

 

 
 

Plurielle |
Bulles de vie |
Les moments parfaits |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | andrelimoges
| Mes amours, mes trésors, vo...
| naturolife