Journal d’une fille sans avenir,mais pas desespérée

Bienvenue sur mon blog

 

Les tribulations d’un vagin. 12 janvier, 2010

Classé dans : Le sexe — da costa sandra @ 12:50

Chers lecteurs avaient vous déjà remarquer cette grande différence entres les femmes et les hommes?Bien sûr me dirait vous « ils ne sont pas fait pareil »même une enfants de 6 ans le sait.Mais non, je ne parle pas de quelque chose de si évident.Allez chercher un peu…

Bon je vous aide, avec vous remarqué Mesdames que chez les individus mal, leurs « parties intimes » à, pour ainsi dire, une personnalité propre.Il arrive très souvent que ce dernier ai même était baptisé.Nous trouverons dans les noms les plus répandus « Pau Paul », « Michel », « Arthur » et parfois « Pierre-Henry « ,avez vous remarqué Mesdames la petite touche bourgeoise de ces choix?Surprenant.

Quoi qu’il en soit, cette organe est beaucoup plus qu’un simple outils pour les hommes, il est un allié, un copain de jeu, un confident pour les plus extraverties, en breff , c’est un bon compagnon de route.On dit d’ailleurs très souvent »Un homme, ça réfléchie avec ses couilles »

Observons maintenant la réciproque chez la femme…..humm…rien.En effet notre vagin n’est en aucun cas affublé d’une personnalité.Il est pourtant bien là,mais nous ne ressentons pas le besoin de lui parler.

Bien ,maintenant que nous avons fait le point sur la situation présente, imaginons un scénario.Partons du principe que la phrase « un homme, ça réfléchie avec ses couilles » s’applique également à la gentes féminine…Intéressant n’est ce pas?

Pour cette première scène nous aurons donc « Pau Paul »et son porteur, et « Ernestine »et sa porteuse.

-Ernestine se promène ,dans la rue ,la journée est belle, elle flâne devant les vitrines.Au même moment, Pau Paul, sort du travail.Il empreinte la rue St Louis, quand il remarque au loin quelque chose.C’est Ernestine.Il intime l’ordre à son porteur de s’approcher de sa cible,celui ci réagit au quart de tours, et d’un pas décidé s’avance vers la porteuse.Cette dernière n’a rien remarquée car Ernestine n’est pas une fille facile et préfère jouait l’indifférence.Pau Paul demande à son porteur d’entamer une conversation de type « standard de drague »,tandis qu’ Ernestine commande à sa porteuse de jouait la fille type »sympa,mais pas facile ».

Imaginez la scène vu de l’extérieur, un homme et une femme qui discute,de choses complètement inutiles, sur un ton de drague débordant de niaiseries,tandis que leurs organes respectifs tentent désespérément de ce rapprocher,envoyant des messages olfactifs et hormonales à qui de droit….Pour continuer autour d’un verre ou d’un dîner,et atteindre le but de tout organe bien portant, la rencontre tactile avec son homologue.

Ce but atteind Pau Paul et Ernestine,retournerrons à leurs vies ajouttant cette épisode à leurs nombres de conquettes…..FIN.

Bizarre non?..Vous trouvez vraiment que c’est différent de la réalitée?Ouais,c’est bien ce qui me semblé,..c’est PAREIL.

Les relations hommes-femmes ne sont pas régit par les sentiments,comme tout ces psychologues venant de Mars ou de Venus tentent de nous faire croire.Mais c’est le Sexe(oui oui avec un grand S) qui dirige tout ça,et pourquoi?parce que nous sommes des primates et que nos instincts sont dominants.

Alors mes chers amis, la prochainne fois que vous penserrait « pfffou c’est compliqué l’amour »dites vous aussitôt  » mais non c’est pas compliqué en fait, une petite partie de jambe en l’air et le tour est joué ».

F.S.A.M.Q.A.L.S (Femme Sans Avenir Mais Qui Aime Le Sexe)

 

 

1 Commentaire

  1.  
    Mika
    Mika écrit:

    Quand tu dis: « Observons maintenant la réciproque chez la femme…..humm…rien », je ne suis pas tout à fait d’accord, je pense notamment à cette fameuse expression des plus répandue « ma chaaaaaaatte » ! Qu’en dis-tu? Réfléchis-y et tu verras que je ne suis pas vraiment loin de la vérité…

Commenter

 
 

Plurielle |
Bulles de vie |
Les moments parfaits |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | andrelimoges
| Mes amours, mes trésors, vo...
| naturolife